Colombani Avocat
4, Rue Albert 1er
59140  Dunkerque
N°TVA :

Détention: une sortie par le haut?
16/12/2008

Pas question d'évasion dans ce billet, mais de travail sur l'homme en détention.

Il existe des sites qui renseignent les familles sur leurs démarches et leurs droits en cas d'incarcération d'un proche, spécialement lorsqu'il y a un élément d'extranéité.

On y trouve:

Adresses utiles : Prisons, Accueil familles, Avocats...

Aide juridique pour un(e) prisonnier(e)

Conseils pour les personnes arrêtées à l'étranger...

Maintien des liens avec l'extérieur...

On y trouve les règles pénitentiaires européennes.

Mais en France, qu'en est-il de l'application de ces règles?

Les familles ne peuvent pas toujours voir leurs parents, lorsqu'il faut franchir la mer par exemple...

S'agissant des morts suspectes, "Tout va très bien... madame la marquise"!

On peut lire sur le site du ministère de la justice - au demeurant fort riche et actualisé - "Suite au suicide d'un mineur à la Maison d'arrêt de Metz-Queuleu il y a quelques jours, Rachida Dati, Garde des Sceaux, ministre de la Justice a demandé l'ouverture d'une enquête administrative. L'inspecteur Général des Services Judiciaires, André Ride, a tenu un point-presse mardi 14 octobre pour présenter les premières orientations de cette enquête. Il en ressort qu' « aucun grief ne pouvait être fait ni aux magistrats ni aux personnels pénitentiaires ».

S'il y a tant de désespérance, si la peine de mort existe encore, si...

La formation, l'éducation, ne sont-elles par des clés du travail que la société doit effectuer afin de donner son utilité à la peine?

Je vois les tenants de Lombroso et de Becaria sourire, narquois...

Le caractère cominatoire, afflictif...

Soit!

Il est impensable de priver les victimes de leur statut en leur laissant l'impression que les crimes sont impunis, il n'est pas concevable que la société ne se protège pas et ne s'assure pas du travail d'ammendement, du "pas vers la société" que fait le détenu de droit commun.

Mais l'utilité de la peine pour celui qui doit l'effectuer?

Subir la sanction pour intégrer l'interdit, soit.

Mais cheminer en tant qu'homme destiner à ré-intégrer une société avec des valeurs?

C'est une autre question, je ne suis pas certain que l'administration pénitentiaire ait toujours les moyens de la politique de son ministre...

Espérons!

Retour
Top