Colombani Avocat
4, Rue Albert 1er
59140  Dunkerque
N°TVA :

La colère des Avocats:
15/10/2007

Depuis le 18 décembre 2006, les avocats de France restent mobilisés.

Les manifestations de Lille ne sont que la continuité d'un mouvement qui sourd depuis des mois.

La suppression du Tribunal d'Hazebrouck risque d'être suivie par des manifestations surprises, il faut regarder le JT de France 3 de samedi dernier.

En effet, les avocats sont souvent des professionnels qui, après cinq années d'études sélectives ont passé un concours difficile.

Ils sont à la tête de PME dont les règles de gestion sont plus contraignantes que celles d'une entreprise normale.

A l'issue de l'école, pas de numerus clausus mais une compétition acharnée pour trouver une collaboration...

Les avocats travaillent près des plus démunis en étant capables par leur spécialisations universitaires de doner du conseil "sur mesure" aux entreprises, ils supportent l'avance des frais à l'aide judiciaire,

ils ne peuvent escompter leurs encours, la taxation de leurs honoraires répond à des règles précises...

Les comptes séquestres (CARPA) ne produisent pas d'intérêts comparables à ceux d'une banque ordinaire et le maniement des fonds n'a rien à voir avec ce qui est possible dans les pays anglo-saxons ou chez les conseils en brevets ou encore dans les entreprises de banque-assurance...

La fiscalité des cabinets et le niveau des charges supportés font des avocats une réelle "vache à la lait" pour le systhème... Travailler plus ils connaissent!

Quant à gagner plus, le périmètre du droit se réduit comme une peau de chagrin, l'on se demande à quoi bon passer le CAPA, sauf à avoir comme certains d'entre nous la "Foi", puisqu'il est possible de donner du conseil juridique ou d'aller plaider au Tribunal d'Instance, aux Prud'hommes ou au Tribunal de Commerce pour son entreprise ou son mandant.

L'avocat d'auhourd'hui devra défendre encore son espace dans un univers judiciaire qui se virtualise et dans lequel la parole est menacée comme la formation et les emplois générés par les avocats.

Nous sommes arrivés à une société dans laquelle les forces de l'ordre interdisent avec le sourire (pour l'instant) à des auxiliaires de justice en robe d'accéder à un palais de justice: tout un symbole!

Retour
Top