Colombani Avocat
4, Rue Albert 1er
59140  Dunkerque
N°TVA :

Médiation du crédit aux entreprises: bonne conscience du ministre ou vrai pari pour la reprise?
11/04/2013

En ces temps de crise relisons les paraboles, par exemple: Saint Mathieu 18. 21 - 35.

"C'est ainsi que vous traitera aussi mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du coeur. "

Ainsi les banques, malmenées dans leurs placements, sont accusées de paralyser l'économie...

Air connu!

Pour tenter de rééquilibrer les rapports, Pierre MOSCOVICI, ministre de l'Economie et des Finances, Arnaud MONTEBOURG, ministre du Redressement productif, et Fleur PELLERIN, ministre chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique, ont signé le vendredi 1er mars l'accord de place renouvelant la Médiation du Crédit.

Mais quels moyens sont-ils donnés aux médiateurs?...

L'accord est conclu entre l'Etat, la Médiation du Crédit, représentée par la nouvelle Médiatrice du Crédit, Jeanne-Marie PROST, le gouverneur Christian NOYER pour la Banque de France et la Fédération Français Bancaire, représentée par Jean-Laurent BONNAFÉ.

Sur le terrain, comment les banques voient-t-elles arriver le médiateur?

La Médiation du crédit est un dispositif gratuit et confidentiel proposé par l'Etat extrêmement attractif pour les entreprises qui rencontrent des difficultés financières.

Leur permet-t-l de trouver des solutions avec leurs créanciers, et en premier lieu, les banques?

C'est, en principe, un outil de rapprochement des banques des besoins de l'économie réelle. Depuis 2008, la médiation du crédit a permis selon le ministère de sauvegarder 293 444 emplois et de conforter 16 621 entreprises dans la poursuite de leurs activités.

Gageons que cela n'est pas de la démagogie!

Retour
Top