Colombani Avocat
4, Rue Albert 1er
59140  Dunkerque
N°TVA :

RPVA: trois commenaitres tirés des échanges sur notre "blogalaxie"
20/12/2008

J'ai relevé, là, les trois commentaires suivants qui me semblent assez sensés:

"connecter les avocats aux tribunaux en ces temps électroniques est en effet une nécessité. Ce n'est guère

discutable ni discuté. Ce que beaucoup d'avocats contestent -- et avec justesse me semble t'il --, c'est qu'ils sont mis à contribution pour financer le service public de la Justice [2] alors que c'est la tâche de l'Etat et surtout que le RPVA fonctionne très mal pour l'instant alors qu'il représente un coût et n'a pas d'alternative)

le RPVA est de facto incompatible avec la complexité et la sécurité des réseaux informatiques des grands cabinets d'avocats. Des tests l'ont montré

du côté des juridictions administratives, certes plus riches et moins débordées, l'application e-Sagace marche beaucoup mieux, depuis plus longtemps, sans installation de boîtier, et elle est gratuite. Et elle fonctionne sans problème dans les grands cabinets ..."

La question de la sécurité est cruciale, mais bien plus, celle de la confidentialité des données nominatives qui risquent d'être très facillement compilables...

Retour
Top