THÈSE DE DOCTORAT : LA SOCIÉTÉ ANONYME EUROPÉENNE : UTILITÉ D’UN PROJET ANCIEN POUR LE MARCHÉ INTÉRIEUR DE DEMAIN
03/10/2007

UNIVERSITÉ PARIS XI
U.F.R. de droit et sciences économiques
FACULTÉ DE DROIT JEAN MONNET
Tous droits réservés à l'auteur
1998 N° attribué par la bibliothèque
Publication (Voir rubrique liens)
THÈSE
pour obtenir le grade de
DOCTEUR EN DROIT DE L' UNIVERSITÉ PARIS XI
présentée et soutenue publiquement par
JACQUES-LOUIS COLOMBANI
Le 16 juin 1998
LA SOCIETE ANONYME EUROPEENNE :
Utilité d'un projet ancien pour le marché intérieur de demain.
__________
Directeur de thèse:
M. J. - C. MAY, Professeur.
__________
JURY
M. May
Président
M. J. J. DAIGRE, Professeur, Université Paris I
Mme N. DECOOPMAN, Doyen, Université d'Amiens
Rapporteurs
M. P. SIRINELLI, Professeur, Université Paris I
Dédicace.
A la mémoire de mon père.
A ma mère.
A Emmanuelle, mon épouse pour son soutien de tous les instants.
A mes enfants, Antoine et Sarah Maria-Francesca pour les heures que je leur ai dérobées.
A ma famille.
TABLE DES MATIERES
RESUME DE LA THESE 6
INTRODUCTION. 11
PREMIERE PARTIE : LES FONDEMENTS DU PROJET. 18
TITRE 1 : UNE NOUVELLE FORME DE SOCIETE COMMERCIALE. 19
CHAPITRE 1 : LA SOCIETAS EUROPEA (SE) AU SERVICE DE LA COOPERATION INTERENTREPRISES. 20
Section I : Le contexte d'une naissance possible. 22
Section II : Une proposition de Statut simple et claire. 44
CHAPITRE 2 : LA SE SUJET DE DROIT. 67
Section I : La proposition de SE et le droit international privé.. 70
Section II : Le droit communautaire et les droits nationaux : La proposition de Statut de SE dans son contexte. 91
TITRE 2 : POUR L'ADOPTION DES DEUX TEXTES FONDATEURS DE LA SE SELON UNE PROCEDURE RAPIDE ET DEMOCRATIQUE. . 110
CHAPITRE 1 : LA PROPOSITION DE STATUT REVELE UNE SOCIETE COMME LES AUTRES. 112
Section I : Une structure polymorphe. 113
Section II : La proposition de Statut de la SE :Une société souple et un cadre d'expression pour les salariés.. 133
CHAPITRE 2 : JUSTIFICATION DE L'ADOPTION DU PROJET DE SE A LA MAJORITE QUALIFIEE. 159
Section I : La proposition de Statut de la SE et la construction européenne. 160
Section II : Une procédure rationalisée en vue de l'adoption des textes concernant la SE. 175
SECONDE PARTIE : LA SE, OUTIL DES STRATEGIES D'ENTREPRISES IMPLIQUANT UNE EMULATION SOCIALE. 186
TITRE 1 : UNE STRUCTURE PORTEUSE D'AVANTAGES INDUSTRIELS ET ECONOMIQUES. 188
CHAPITRE 1 : LA SE ET LES REGROUPEMENTS D'ENTREPRISES. 190
Section I : La SE et la formation du droit des groupes. 190
Section II : La SE et l'optimisation dans les montages intra-communautaires. 197
CHAPITRE 2 : SE ET TRANSFERTS DE TECHNOLOGIES : UNE STRATEGIE JURIDIQUE MODERNE POUR LES ENTREPRISES EUROPEENNES. 228
Section I : La SE au service de la conquête des marchés. 230
Section II : La SE, outil adapté à la valorisation du potentiel technologique de l'entreprise. 246
TITRE 2 : UN PARI POUR LA PARTICIPATION DES SALARIES DANS L'UNION. 270
CHAPITRE 1 : LA SE AU DELA DES DIVERGENCES DE LEGISLATIONS NATIONALES. 271
Section I : L' action communautaire en droit social. 272
Section II : Protection des salariés et SE. 290
CHAPITRE 2 : LA SE UN MOTEUR POUR L'ADOPTION DE NOUVELLES PERSONNES MORALES COMMUNAUTAIRES. 301
Section I : Un nouveau cadre participatif pour les salariés. 301
Section II : Les projets suspendus à l'adoption de la SE. 312
CONCLUSION 320
. 320
SOMMAIRE ANALYTIQUE. 322
PINCIPALES ABREVIATIONS 329
BIBLIOGRAPHIE 330
INDEX 345
ANNEXES 352



03/10/2007
Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser